LE PORTRAIT DE LA SEMAINE : KARINE

LE PORTRAIT DE LA SEMAINE : KARINE

Karine Rat est la première personne a se présenter dans notre série de portraits d’ESCALE. Une manière de connaître un peu mieux les personnes qui animent et font vivre l’association au quotidien.

Qui suis-je ?

Bonjour. Je suis animatrice sportive à l’Escale depuis septembre dernier et je m’occupe des boutchous en éveil sportif, éveil à la danse et des enfants de 6 à 11 ans en mouv and dance. J’ai 50 ans, je suis mariée et j’ai deux grandes filles de 22 et 17 ans.

J’ai travaillé avec les enfants au début de ma vie professionnelle et je suis revenue vers eux après la naissance de ma deuxième fille. Ensuite, il y a huit ans après une longue maladie, je suis devenue animatrice périscolaire. Un an après, je suis devenue intervenante spécialisée pour les collectivités dans des domaines très diversifiés comme les arts plastiques, les loisirs créatifs, la menuiserie, l’expression corporelle (musique, théâtre et danse) et les ateliers scientifiques. J’ai un parcours professionnel très atypique qui me permet d’encadrer les enfants et adultes dans ces domaines. Je suis curieuse de nature, passionnée et autodidacte. Cela me permet de continuer à évoluer dans mes domaines de prédilection et de partager mes passions et connaissances avec les élèves.

J’ai postulé à ESCALE car cela me permettait de travailler avec plus d’enfants et d’être au cœur de leur épanouissement. Pour moi, le sport et les arts sont des ingrédients importants, voire indispensables dans le développement d’un enfant.  L’association a un projet qui correspond à mes attentes et valeurs. Il est populaire, interactif, en constante évolution et développement.

Cette année est très particulière car nous avons dû faire évoluer nos pratiques avec la COVID19. Tout d’abord il a fallu donner des cours avec un protocole sanitaire stricte (masque, gel et désinfection répétée) avec un mode d’accueil bouleversé. Ensuite, les confinements et couvre-feu nous ont obligés à passer aux visioconférences et passer sur un mode isolement. Même si l’association nous soutient et nous donne tous les moyens pour passer à ce fonctionnement, c’est contraignant, intrusif et fatiguant. Nous avons dû faire preuve d’autonomie : en même temps que notre métier, nous avons dû assurer la technique, la logistique et la communication de notre activité. Pas facile… Personnellement, j’ai fait des erreurs mais j’ai appris et je continue d’apprendre. Heureusement les parents sont géniaux et bienveillants. Cette aventure a créé un lien très fort entre les parents, les enfants et moi. C’est unique.

Nous, parents, enfants et moi-même, attendons avec impatience des créneaux en extérieur maintenant que le temps est favorable. Il est impératif que l’on puisse finir l’année dans de bonnes conditions pour repartir sur une nouvelle saison avec enthousiasme !

Karine Rat, animatrice sportive des activités «Éveil à la danse», «Éveil sportif» et «Mouv&Dance»

Que puis-je ajouter ?

Voyage : J’adore la côte ouest et le sud-ouest de la France. Le plus bel endroit au monde : Les Seychelles. Le plus magique Chicago.

Littérature, cinéma, théâtre : Je n’ai pas de livre ou de film préféré mais j’ai un penchant très marqué pour les œuvres fantastiques (Harry Potter, La nuit des enfants rois…) et de sciences fiction (Star Wars, Cinquième élément…). Je veux continuer à rêver et nourrir mon imagination comme les enfants. Au théâtre, j’aime les pièces qui me font rire et réfléchir aussi. Pas de tragédie.

Musique : Pour la musique, c’est pareil j’ai une playlist très variée par goût mais aussi par nécessité car je dois trouver des chansons qui plaisent aux différents publics que je côtoie (enfants, préados, ados, adultes et seniors) mais que je dois apprécier : croyez-moi le choix de mes musiques est primordial car je vais danser dessus plusieurs fois par jour et pendant plusieurs mois. »

Karine Rat

Vous voulez retrouver le portrait de l’intervenant de votre activité ? Proposer nous son nom dans la boîte à idées et posez lui vos questions !